Qu’est-ce qu’une Aponévrosite plantaire ?

    L’Aponévrosite plantaire que l’on appelle aussi « aponévropathie » est une douleur de l’aponévrose de la voûte plantaire située au niveau du fascia plantaire et allant dans le prolongement de la bande fibreuse de la voûte. C’est une douleur qui part du calcanéus, l’os du talon, et qui vient s’insérer jusqu’au niveau de la tête des métatarses.
    Normalement, l’Aponévrose plantaire a un rôle de protection dans le soutien du pied lors des appuis au sol à cause de sa rigidité, jouant même le rôle d’amortisseur en cas de choc inhabituel ou répété mais parfois ce manque d’élasticité la fragilise en cas de sollicitations trop fréquentes et la blessure s’installe sous forme d’élongation chronique ou aigüe.
    Contrairement à la Fasciite plantaire qui est une inflammation de l’aponévrose, l’Aponévrosite plantaire, elle, est la résultante d’un traumatisme.

    Les causes de l’Aponévrosite plantaire

    La plupart du temps, l’Aponévrosite plantaire se déclenche à la suite de microtraumatismes répétés ou de chaussures non adaptées mais peut aussi survenir à la suite d’une prise de poids importante ou d’une station debout répétitive et prolongée.
    Chez les sportifs, c’est une affection que l’on retrouve fréquemment, notamment chez ceux qui pratiquent la course à pied, l’aponévrose étant très sollicitée lors de l’effort du coureur à l’attaque du talon et lors de la propulsion de son corps vers l’avant, le pied étant à la fois la partie distale du membre inférieur qui propulse et celle de ce même membre inférieur qui amortit.
    En cette période de déconfinement où le Covid19 a réduit considérablement l’activité physique des coureurs, il est d’ailleurs recommandé d’y aller très progressivement car l’Aponévrosite plantaire peut aussi survenir lors d’un effort trop intense après un temps d’arrêt.

    Les symptômes de l’Aponévrosite plantaire

    Ils varient d’une personne à l’autre mais généralement on retrouve chez la plupart des patients une talalgie (douleur au talon) plus ou moins importante donnant l’impression d’une déchirure, d’une brûlure ou d’une sensation de clous dans le talon, surtout le matin au réveil. Puis la douleur peut sembler disparaître pour mieux revenir quelques heures ou quelques jours plus tard.
    Chez les personnes âgées et chez certains sportifs, l’Aponévrosite plantaire peut aussi être révélée par une douleur sur le côté du pied lors de la marche.
    A ne pas confondre avec l’épine calcanéenne ou épine de Lenoir qui est une excroissance osseuse et douloureuse du talon qui vient se former sur l’aponévrose.

    Comment traiter l’aponévrose plantaire ?

    Dans un premier temps, le plus urgent est de mettre ses pieds au repos et de suivre quelques règles :
    Ne pas marcher pieds nus, essayer de faire des pas plus courts que d’habitude sans marteler ses talons. Réduire pendant un temps toutes les activités sportives qui sollicitent les pieds de façon trop intense, voire les suspendre (course, marche rapide, saut…).
    Certains kinés recommandent d’étirer les pieds à l’aide d’une serviette ou de rouler une balle de tennis sous la plante des pieds mais surtout, sans créer de douleur.
    On peut aussi procéder à quelques massages avec un simple baume rafraichissant.
    Quelques exercices pourront aussi aider à la guérison comme faire des étirements des mollets par exemple ou essayer d’attraper avec ses orteils un mouchoir placé au sol.
    Enfin, il existe des orthèses plantaires destinées à réduire les tensions aponévrotiques. Fabriqués sur mesure, ces petits appareillages se placent sous les pieds dans les chaussures et contribuent grandement au confort et à la guérison.

    En dernier recours si la douleur ne passe pas, les infiltrations peuvent être efficaces mais à condition de réduire toute activité physique au minimum pendant une très longue période.

    Prendre Rendez-Vous

    Le cabinet est ouvert du Lundi au Vendredi de 8h30 à 20h

    Vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone au 06.03.54.07.74
    ou directement sur le site doctolib.fr en cliquant sur le lien ci dessous :

    Derniers Articles Podologie du sport

    Tendinite Fibulaire

    Définition de la tendinite fibulaire Quelles sont les causes de cette pathologie ? Quels sont les symptômes de la tendinite fibulaire ? Le traitement de la Tendinite Fibulaire Définition de la tendinite fibulaire Trouble musculo-squelettique, appelé aussi TMS, la...

    Genu Varum

    Qu’est-ce que le « Genu Varum » ? Courant à la naissance et chez le jeune enfant jusqu’à l’âge de 2-3 ans, le Genu Varum, appelé aussi « syndrome des jambes arquées », est un trouble orthostatique défini par une déviation des genoux vers l’extérieur donnant lieu à une...