Qu’est-ce que la Maladie de Haglund ?

Appelée aussi « syndrome de Haglund », la maladie de Haglund est une pathologie affectant l’os du talon (calcanéum) dont le bord saillant trop épais, pointu et déformé, fait obstacle au bon maintien du pied dans la chaussure et finit par créer, de ce fait, une inflammation du tendon d’Achille.
Appelé également « conflit rétro-calcanéen » par les podologues, la maladie de Haglund est très fréquente chez les sportifs et plus spécialement chez les coureurs, les footballeurs et les joueurs de tennis dont l’activité est souvent traumatisante pour l’articulation du pied.

Quelles sont les causes de la Maladie de Haglund ?

Cette hypertrophie podologique très particulière trouve ses causes principalement dans le port de chaussures mal adaptées, dotées d’un contrefort trop rigide, provoquant un conflit entre la face postérieure de l’os et la chaussure.
Les chaussures de sport trop serrées peuvent aussi entrainer une pression constante sur le talon et favoriser l’inflammation.
Cette bosse sur le pied très particulière, saillante et visible sur l’arrière en haut du talon signe la Maladie de Haglund qui peut aussi trouver son fondement lorsque la voûte plantaire présente un excès de concavité et entraine le calcanéum vers l’arrière provoquant alors plus de frottements sur l’arrière-pied.
D’autres causes comme une prise de poids, un terrain rhumatismal, des traumatismes répétitifs ou encore un surentrainement peuvent déclencher la pathologie.

Les différents symptômes de la Maladie de Haglund

Parmi les symptômes évocateurs de la Maladie de Haglund, le plus significatif est une douleur derrière le talon, une talalgie postérieure, récurrente et gênante, et particulièrement douloureuse lors de la mise en contact du pied avec la chaussure. Et s’il existe un contrefort dans la chaussure, cette petite pièce de cuir qui sert à maintenir le talon bien en place, la douleur du calcanéum peut vite devenir intolérable.
A cette douleur, peuvent s’ajouter d’autres signes caractéristiques de la Maladie de Haglund, tels qu’une boiterie, une enflure, la présence d’une tuméfaction au niveau du talon et, chez certains patients, l’apparition d’une peau rouge ou violacée, particulièrement impressionnante.
Et plus le conflit pied-chaussure s’intensifie, plus la tuméfaction augmente et plus la douleur derrière le talon devient insupportable.

Traitement et solutions pour la Maladie de Haglund

Après quelques examens éventuels allant de la radiographie courante à l’écho-Doppler et quelque fois l’IRM, permettant de confirmer la pathologie calcanéo-achilléenne, le traitement de la Maladie de Haglund sera médical dans un premier temps, si la douleur et l’inflammation sont trop importantes.
Des antalgiques et des infiltrations locales de cortisone, contrôlées par échographie, peuvent être prescrits en cas d’urgence avant d’envisager, si ça ne marche pas et en dernier recours, une prise en charge chirurgicale.

Mais avant d’arriver à ce stade, le mieux sera de consulter un ostéopathe dont les techniques de travail peuvent donner d’excellents résultats, comme la « libération myofasciale », signalée comme très efficace dans la Maladie de Haglund et ses conséquences.
Des séances de rééducation chez le kinésithérapeute avec étirements et massages (massages transverses profonds/MTP) peuvent être proposées en cas d’inflammation du tendon d’Achille. Cette technique permet d’agir en profondeur sur la structure lésée.

Mais le meilleur des traitements restera préventif.
En cas de bosse sur le pied, il sera utile de consulter un podologue du sport.
Spécialisé dans les pathologies et les déformations du pied, votre podologue du sport à Marseille peut vous aider à modifier votre façon de vous chausser et vous inviter à porter des chaussures souples et confortables plus adaptées à la morphologie de vos pieds.
Mais aussi par la fabrication sur mesure de semelles orthopédiques, destinées à modifier le rapport osseux à l’intérieur de la chaussure afin de soulager et prévenir toute inflammation et douleur de l’os du talon et, dans tous les cas, du pied en général.